• III

     

    "Yves aide Cathy

    dans sa vengeance > 3/3"

     

    Chapitre 13 : La récompense avant d'autres séances...

     

    Rhabillés, nous goûtons, buvons des expressos et fumons quelques cigarettes, quand Yves me sent reposée, il regarde sa montre et s'absente cinq minutes pour téléphoner de son bureau... Il m'appelle peu de temps après pour que je le rejoigne... il est tout souriant : "La troisième partie qu'a imaginée Cathy, me plait beaucoup, j'espère qu'il en sera de même pour toi... Nous rentrons de plain pied dans les jeux de rôle, et je sais que tu es douée pour ça !" "Surement, amour, mais tout dépend du jeu !" "Oh, rassure-toi les jeux te plairont : Cathy les a appelé "les intruses"...

    "Curieux nom !"... "Tu vas vite comprendre : nous sommes nous mêmes, un couple normal, mais pour débuter, nous allons jouer avec une amie qui nous rend visite et prend des photos de nos ébats intimes..."... "Hum, très excitant ! Et puis ?"... "J'étais sur que ça te plairait... La suivante est une amie de Cathy mais malheureusement pour toi... tu seras frustrée car je ne m'occuperai que d'elle !"... "Ah, ça me plait moins mais soit..."...

    "Mais rassure toi, entre les visites nous aurons un peu de temps pour nous ! La troisième sera une jeune femme plutôt professionnelle qui sera chargée de t'enseigner comment tu peux et tu dois me faire jouir ! Tu devras jouer le jeu alors que je suis sur que tu en connais plus qu'elle..." "Sois sur que je serai une femme novice hyper réaliste !"...

    "Je n'en doute pas et la quatrième sera carrément ma maîtresse et tu seras forcée de nous rejoindre et de participer à nos ébats surtout vis à vis d'elle..."..."Hum tu me mets l'eau à la bouche et je mouille déjà !"

    "Pour la cinquième, je ne te dis rien... Ce sera une grande surprise : Cathy m'a confirmée qu'à sa connaissance tu n'avais fait ça que rarement..." "Je suis très curieuse de savoir ce qui me manque à mon arsenal de salope !"

     

    Chapitre 14 : Un moment d'intimité...

     

    "Mais, nous avons un moment devant nous... Je vais vérifier ton arsenal de salope !"

    ...""Hum... pas besoin de te chauffer plus !"...

      

    ... "Ni toi non plus d'ailleurs !"... "Il faut absolument que je m'entraîne à te branler comme ça...

    ... c'est très excitant !"... "Oui mais moi je préfère te manger le con, c'est plus agréable !...

    ..." "Hum oui, baise moi en levrette... mais après je veux m'empaler sur ta grosse pine, c'est comme ça que je te sens le mieux !...

      

    ..." Nous nous mettons tous les deux debout et il glisse sa main entre mes cuisses... "Oh... Ouiiiii fais moi jouir comme ça j'adore !...

    " Mon orgasme est comme d'habitude long et bruyant... "Attends avant de me niquer, laisse moi te tailler une pipe, j'aime tant ça !" "Dis moi ma douce tu parles vraiment comme une pute !" "Mais j'en suis une ! Tu ne le savais pas ? !!!"

    ... Mais il n'en peut plus et me relève pour me coucher sur le bureau cuisses ouvertes et m'enfile d'un seul coup sa bite dans le con...

    ... Je l'encourage en donnant des coups de reins au diapason des siens et en lui criant de se vider les couilles dans sa salope de femme... Il sourit, sort sa pine et se branle en de longs jets tièdes et gluants qui m'inondent le ventre...

    ...Nous soufflons tous les deux, il regarde sa montre... "Nous n'avons que cinq minutes va vite de doucher et reste à poil, j'irai lui ouvrir nu et nous te rejoindrons dans la chambre..."

     

    Chapitre 15 : L'amie qui s'invite

     

    Quelques minutes plus tard, l'invitée est arrivée, elle s'appelle Hélène, elle n'est pas très jolie, mais nue, elle a un joli corps... Yves et moi nous mettons sur le lit et commençons à flirter sans faire attention à elle... Je chevauche Yves pour qu'il me bouffe la chatte ...

      

    ..., puis m'aidant de ma main droite je glisse sa grosse queue dans mon vagin... avant de le chevaucher de toute la force de mon bassin......

      

    ... alors qu'Hélène nous mitraille de photos... Yves, désireux de prendre un peu d'initiative me couche sur le dos et me pénètre brutalement...

    ... sans que la fille ne perde un seul de nos gestes et probablement aucun des gros plans possibles... Un peu épuisé par notre petit quart d'heure érotique, Yves m’offre à Hélène qui me rejoint sur le lit... C'est Yves qui prend l'appareil photo... Elle semble crispée quand j'essaye de la doigter...

    ... Mais beaucoup plus souriante quand je me couche sur le dos cuisses ouvertes pour lui offrir mon vagin à lécher...

    ... Je ne pense pas que ce soit une vraie gouine, et je suis surprise quand elle vient coller son sexe contre le mien et qu'elle glisse deux doigts dans mon vagin pour me faire jouir en bougeant son ventre et en agitant ses doigts...

    ...Mais Yves l'arrête en lui disant que je ne dois pas jouir... Elle s'arrête juste au moment où j'allais m'envoyer en l'air et en maudissant mentalement Yves... Qui, très calmement, me lève du lit, me donne l'appareil photo, lève les cuisses très écartées d'Hélène et glisse sa pine dans son vagin, la faisant gémir de plaisir...

    ... Heureusement que nous jouons un jeu car ce qu'il dit me tuerait si c'était pour de bon... "Tu ne t'imagines pas que je vais donner mon bon sperme à une pute comme toi ! Tu te prends pour qui ?"

    Hélène esquisse un sourire mi-vicieux mi-orgueilleux et ferme les yeux pour se laisser baiser et atteindre rapidement l'orgasme avant qu'Yves jouisse dans son ventre en grognant de plaisir et que je suis réduite à prendre des photos de cette scène très déplaisante pour moi...

    Yves m'oblige à embrasser longuement Hélène sur la bouche...

    ... avant de l'accompagner à la salle de bains et d'attendre qu'elle soit rhabillée pour la remercier et la regarder partir...

     

    Chapitre 16 : Chic... une pause

     

    Quand il revient toujours, nu, je ne lui laisse même pas le temps de souffler... "Tu vas me payer ça, même si ce n'était qu'un jeu, je suis furieuse !"... Je me mets à genoux devant lui en engloutissant sa bite un peu ramollie que je remets vite en forme...

    ... Et quand je sens qu'il a reprit toute sa vigueur, je m'assieds sur une chaise et l'attire entre mes cuisses en lui disant : "Puisque je suis une pute... eh bien baise moi comme une pute !" Il sourit et s'exécute visiblement avec plaisir !...

    ... Il me baise si bien que je jouis très rapidement, mais lui refuse de jouir en disant qu'il doit être en forme pour la prochaine !

     

    Chapitre 16 : L'amie cadeau pour Yves...

     

    Je savais que la suivante serai juste un cadeau pour Yves... Il décide de la recevoir au bureau et de me faire porter une robe rayée bleue avec à portée de main un vibro rose... C'est moi qui vait lui ouvrir et me présente, je suis un peu surprise car elle a un genre très latin et une grosse fleur dans les cheveux, elle est un peu boulotte mais semble très sympathique... Je la conduis au bureau où Yves nous attend...

    ... et en l'encadrant, nous nous employons à la déshabiller...

    ... Jusqu'à ce qu'elle soit nue et qu'Yves lu propose de faire mieux connaissance avec sa bite ! La fille ne met pas longtemps à comprendre et s'agenouille pour le pomper... alors que je mate la scène avec envie... La bite dans la bouche de la fille, Yves m'embrasse tendrement sur la bouche......

      

    ... juste avant d'éjaculer sur le visage de la fille qui semble surprise de l'abondance des jets, mais sourit de bonheur...

    ...Le reste de la séance se passe sur le bureau, Yves y positionne la fille à genoux et lui donne sa bite à sucer alors que je glisse profondément le vibro dans son vagin...

    Mais c'est en s'empalant sur la bite d'Yves qu'elle a le plus de plaisir...

    Et quand il la remet en levrette pour la baiser bien profondément, j'en profite pour lui mordiller le bout du sein gauche jusqu'à la faire gémir de douleur...


    Mais c'est finalement couchée sur le bureau, les cuisses ouvertes qu'elle prend son pied, la bite d'Yves profondément enfoncée en elle... Son orgasme est tellement bruyant que je dois lui enfoncer le vibro plein de ses sécrétions dans la bouche pour amoindrir le bruit !...


    ...Elle se relève, m'embrasse longuement sur la bouche, fait pareil avec Yves, espère nous revoir tous les deux et se dirige vers la salle de bains puis vers la sortie...

     

    Chapitre 17 : Hum... comme j'aime ces pauses !

     

    Pendant que j'attends de pieds fermes Yves pour avoir ma récompense... Dès qu'il entre dans le bureau, je me jette sur lui et après l'avoir pompé...

    ... Je l'attire entre mes cuisses pour qu'il jouisse et me fasse prendre mon pied...

    ... ce qui ne tarde pas vu notre état d'excitation !

     

    Chapitre 18 : La prof de baise...

     

    Pour accueillir la nouvelle invitée, Yves m'a demandé de me mettre un mini short en jean, sans culotte, un soutien-gorge et un top à bretelles blancs...

    Quand la sonnette retentit, je vais ouvrir et je suis un peu surprise de me retrouver en face d'une pute... Maquillage, ongles vernis, robe très décolletée sur des seins trop proéminents, et dès qu'elle ouvre la bouche, sa profession m'est confirmée :

    "Alors ma petite chérie c'est toi qui a besoin de conseils pour faire jouir ton mec ?"

    "Oui, c'est bien ça Madame, suivez moi, il nous attend au salon... Sitôt arrivées, je me réfugie à côté de lui sur le sofa...

    ... "Bonjour à tous les deux, mon travail est de faire du bien aux hommes, j'espère qu'à mon départ, ta petite femme sera un peu plus dévergondée !...

    ...Et, sans attendre, elle descend le pantalon et le caleçon d'Yves, remonte sa jupe pour dévoiler ses fesses nues et s'agenouille devant Yves pour le branler doucement...

    ...En me disant "Tu vois chérie, tu dois commencer doucement, ne te mets pas de suite à poil, laisse lui deviner ton corps, même s'il le connait par cœur et commence toujours en le branlant... ne le pompe pas de suite... Ensuite dénude toi un peu, par exemple en enlevant ton top et si tu n'as de soutif, dénude toi les nichons comme moi...

    ... Et, là tu peux commencer à le pomper, lèche lui d'abord le gland avant de faire coulisser sa bite dans ta bouche et dans ta gorge...

    ... Il se peut qu'il en demande plus tout de suite... baisse simplement ton short et ouvre les cuisses pour qu'il puisse te baiser confortablement...

    ... Si tu es toute seule, remets ton short et si tu es avec une copine, montre lui tes nichons, et tu fais comme nous allons faire : le sucer à deux...

    ...les hommes adorent ça !

    Quand tu le sens bien chaud, tout le monde à poil... Et là, le mec veut forcément te baiser... Reste sur le dos, je vais l'aider à enfoncer sa pine très loin dans ton ventre... et même à accompagner ses coups de reins pour bien te niquer... et lui caresser un peu la bite pleine de tes sécrétions...

    ...Il désirera surement te changer de position, laisse toi empaler...

    ... Hum sa bite est trempée tu coules comme une fontaine ! Ou en levrette position qui lui permet de te défoncer totalement...

    ... Hum Yves j'ai très envie de prendre sa place, tu me niques comme ça ? Yves sourit et pénètre la fille en levrette la faisant gémir de plaisir...

    ..."Tu sais chérie, tu devrais te faire du bien avec la main en regardant ce spectacle, ce n'est pas tous les jours que ton homme baise une femme devant toi..." J'approuve l'idée et me branle en regardant la bite d'Yves aller et venir dans le con trempé de la pute... "Hum, tu es un bon baiseur, j'ai failli jouir... ça mérite une récompense : je vais te pomper, pendant que ta chérie t'embrassera...!

    ... Elle le pompe jusqu'à ce qu'il n'en puisse plus, et sans rien demander, elle vient s'empaler seule sur sa bite dressée en me disant : "Comme ça tu ne rateras rien de nos deux orgasmes, car ton mari n'en peut plus et moi je suis au bord du plaisir !"...

    ... Je me déride un peu devant le spectacle de cet orgasme simultané et c'est avec plaisir que je partage la bite d'Yves avec la langue de la pute...

    ... Qui, lui semble ravi ! Elle m'embrasse gentiment sur la joue et m'assure que je suis très douée et que dans quelques temps, c'est moi qui donnerait des leçons, ce qui nous fait sourire Yves et moi !

     

    Chapitre 18 : L'heure des compensations

     

    Il la raccompagne comme d'habitude, tout en sachant qu'il me doit une compensation...

    Quand il revient, nous sommes tous les deux encore à poil...

    Je me mets à ses genoux, il sourit sans rien dire et je le pompe avec ferveur...

    ... En essayant de prendre des poses le plus obscènes possibles. Ca semble porter ses fruits, car il bande vite comme un cerf, et je le surprends en me donnant à lui, sur le dos cuisses largement ouvertes pour lui montrer ma chatte luisante de mouille...

    ... Comme pour l'autre fille, il me fait jouir divinement bien alors que lui se réserve pour la suite, mais je ne lui en veux pas, autant je peux jouir à répétition, autant pour lui c'est plus difficile !

     

    Chapitre 19 : La maîtresse de mon mari !

     

    Yves me prévient que la séance suivante risque d'être longue et nécessite de ma part un jeu plus vicieux... Je le rassure sur ce point... Yves reste nu sur lit, alors que je m'habille pour sortir faire une course... Je l'embrasse tendrement sur la bouche en lui disant : "J'en ai à peine pour dix minutes, attends moi à poil... à mon retour, je serai enchantée de te pomper sans me déshabiller comme m'a conseillé notre professeur de baise !" Nous rions tous les deux et je le quitte...

    ... pour aller au bureau de tabac... Ce que je ne sais pas c'est que dès que je suis partie, Yves téléphone à sa "maîtresse" ...

    ... pour lui dire qu'il est seul et qu'elle peut venir de suite... C'est probablement une voisine car il a peu à attendre... et quelques minutes plus tard ils s'embrassent longuement sur la bouche comme s'ils ne s'étaient pas vus depuis longtemps...

      

    ... Ils s'enlacent et Yves lui dénude rapidement les seins dépourvus de tout soutien gorge...

      

    ...C'est à ce moment que je reviens... Je suis effondrée de voir le couple enlacé dans une position sans équivoque...

    ... Et je m'assieds sur la table de nuit en larmes...

    ... En disant à Yves : "Oh, comment peux tu me faire ça, tu es un salaud..." Yves rit en pelotant encore plus fermement les nichons de sa maîtresse et en me répondant : "Je ne m'attendais pas à cette réaction de ta part... Laure est une fille sensationnelle et elle connait mon amour pour toi, mais elle sait aussi que tu aimes papillonner toi aussi... alors tu ferais mieux de nous rejoindre pour une bonne partie à trois, tu verras comme elle est câline et douce !"

    Je me relève...

    ... et fais mine de partir, mais Yves me retient et me colle à Laure... qui commence à m'embrasser et à me lécher le visage, alors qu'Yves me pelote la chatte sous ma jupe...

      

    ... Il me prend à part et me dit à l'oreille : "Tu joues bien le jeu continue comme ça !"... Il me remet en sandwich entre eux... Elle me lèche le visage, les seins qu'Yves a dévoilé, et descend même sa langue jusqu'à ma chatte protégée par un collant......

      

      

    ... Jusqu'à ce qu'Yves me glisse sa bite dans la bouche...

    ... M'obligeant à faire une grimace pour tant d'intimité devant elle... Mais Laure me met en levrette, la bite d'Yves vissée dans ma bouche et elle me caresse très intimement le cul...

    ...Yves est tellement excité qu'il me change de position et jouit sans le vouloir sur l'entre jambe de mon collant...

    ... mais, il répare vite son erreur en me léchant le collant pour effacer les traces de son foutre...

    ... Alors que Laure me remet en levrette, Yves renfonce sa bite trempée dans ma bouche pendant que Laure s'acharne encore plus sur mon cul... me faisant gémir de plaisir...

    ... Yves me dit : 'Il est temps que tu t'occupes de mon amie Laure..." Et il me colle le visage contre sa chatte elle aussi protégée par un collant...

    ... Puis il me couche sur le dos, vient lécher ma chatte alors que Laure s'assied sur ma bouche...

    ... Il me met en levrette et baisse mon collant pour pouvoir me niquer à fond, tandis que je continue de baver sur le collant de la fille...

    ... Tout en continuant à me baiser, avec l'intention de me faire jouir, il demande à Laure de baisser son collant et je me retrouve avec sa chatte trempée posée sur ma bouche, la léchant et la suçant avec plaisir car elle a très bon goût...

    ... Quand j'ai jouis il me redresse, appuie sa tête sur la chatte de Laure et exige que je la suce jusqu'à l'orgasme...

    et comme il doit la baiser avec une capote, il en enfile une...

    ... me baisant en levrette alors que je bouffe la chatte nue de Laure...

    alors que Laure jouit avec ma langue en elle...

    ...Je ne m'occupe pas de la jouissance d'Yves, je me rhabille rapidement, prends mon sac et je m'en vais avec ma mine des mauvais jours... Yves et Laure ne disent rien et me laissent partir comprenant ma douleur...

    ...Je trouve un mot d'Yves sur la table du salon : "Bravo, tu es une excellente comédienne, il faudra remercier Cathy pour la prestation de Laure ! Je te rejoins dans une dizaine de minutes dans notre chambre, pour la dernière séance, habille toi d'une robe légère et courte, noire, à bretelles, de porte-jarretelles avec des bas gris foncés et de chaussures noires à talons et très échancrées... J'arrive ! Bises amour"

     

    Chapitre 20 : Déjà la dernière pause...

     

    Quand il revient en sifflotant, visiblement enchanté de la séance précédente, je lui dis : "Tu peux siffloter, et bien que je me sois envoyée en l'air... Tu ne vas pas échapper à mon dû !"

    Il sourit et attend mes initiatives... Comme les autres fois, je me jette affamée sur sa bite moitié molle...

    ... Et dès qu'il est en forme je m'offre debout, ce qui est assez rare chez moi...

    ce qui lui donne envie, contrairement aux autres fois, de vider ses couilles dans mon ventre... 

    Quand je lui demande pourquoi il ne s'est pas réservé pour la prochaine, il me répond simplement que ce sera une histoire de filles et qu'il se contentera de faire des photos et de se branler !

    Je n'ai aucune idée de la surprise qui m'attend... Mais comme je suis curieuse et que j'aime les nouveautés, rien ne me fait peur !

     

    Chapitre 21 : Quelle surprise !!!

     

    La sonnette retentit, il me fait asseoir dans un grand fauteuil en rotin, et va chercher notre invitée.

    Il revient avec une grande brune, vêtue d'une robe blanche légère à bretelles, de bas, que je suppose être fixés par des porte-jarretelles et des bottes de cuir assez hautes... Curieusement, je ne suis pas très attirée par elle, mais je ne saurais dire pourquoi...

    Elle s'assied à mes côtés dans le fauteuil de rotin qui fait que nous sommes collées l'une à l'autre...

    ... Et sans aucun préliminaire, elle me fait sortir du fauteuil, m'appuyer sur une rambarde de bois... colle sa bouche à ma chatte et me lèche longuement et savamment la chatte...

    ... Elle s'attarde beaucoup jusqu'à ce que je sois trempée et quasiment prête à jouir... Elle me susurre d'une voix suave... "Tu es suffisamment chaude, viens te rasseoir à côté de moi, nous allons nous occuper de nos seins..."Dès que je suis en place, elle dénude un de ses seins qu'elle me donne à lécher, il est doux et ferme, et son téton réagit de suite à ma langue et à ma bouche...

    ... Elle se laisse longuement faire et ses petits cris de plaisir me prouvent qu'elle apprécie...Puis c'est à son tour de me dénuder entièrement la poitrine en me léchant et en me mordillant les tétons...

    ...Elle sourit en me voyant si chaude et me dit : "Je crois que c'est le moment de te montrer ta surprise... agenouille toi à ma droite et penche ta tête vers mon bas ventre..." Sans trop comprendre ce qui va m'arriver, je m'exécute... Elle passe sa main entre ses cuisses, les écarte complètement et fait apparaître une magnifique bite déjà bien gonflée... Je tombe des nues car c'est la première fois que je vois une trans aussi belle, j'ai déjà eu deux expériences avec des trans et je vais souvent voir des sites traitant ce sujet sur le net, mais chaque fois avec des traits accentués d'homme, alors que là, j'ai en face de moi une très belle femme, que j'ai réellement envie de sucer...

    "Il parait que c'est une de tes premières fois, alors vas-y, pompe moi bien comme tu le ferais à ton mari ou à un amant, et rassure toi, je vais bander encore plus pour bien te niquer, car tu n'es pas une fille qui se contente d'un doigt dans son con ou dans son cul !"...

    Je me penche et prends un peu timidement sa bite dans la bouche...

    ... Mais en sentant sa pine gonfler dans ma bouche, je pompe avec beaucoup plus d'ardeur... Elle me fait changer de côté en étant sure que je suis plus agile de ma main droite...

    ... Je suis réellement trempée et entre ses jus et ma salive, sa bite est gluante, mais a un goût extraordinaire que je me régale à avaler au fur et à mesure de ma succion...

    Elle fait longuement durer son plaisir avant de repousser ma tête, de se lever tout en me laissant assise dans le fauteuil pour m'offrir sa pine à sucer...

    ... bien cambrée en se tenant les fesses pour que je puisse l'enfoncer le plus possible dans ma gorge... Mais elle sent que j'ai besoin de plus que de sa bite dans la bouche, elle s'assied dans le fauteuil, cuisses totalement écartées, pine dressée verticalement et me dit : "Viens, ma salope, je sens que tu as besoin d'être défoncée par ma bite, empale toi dessus en me tournant le dos... et baise toi toute seule en t'appuyant sur mes cuisses..."...

    ... Je m'y emploie jusqu'à ce que sa bite me remplisse totalement le con... Mais, elle ne veut visiblement pas me faire jouir comme ça, et elle me fait m'allonger sur le tapis, de côté, elle se couche derrière moi et rentre sans aucune difficulté dans mon con dégoulinant...

    ... Et c'est elle qui fait tout le travail en me limant de toute la force de ses coups de reins... Elle me change une nouvelle fois de position, s'assied dans le fauteuil et me fait m'empaler de face sur sa bite, elle sait que dans cette position, mon clitoris sera en contact avec son sexe et que je ne pourrai pas éviter l'orgasme...

    ... Et elle connait bien les femmes car je pars dans un orgasme aussi profond et long que bruyant qui a l'air de l'enchanter : "Eh bien Yves, quand ta salope s'envoie en l'air, tu as intérêt à monter le son de ta radio ou à la bâillonner !" Mais pour son orgasme, elle préfère me remettre sur le dos sur le tapis pour me niquer dans la position du missionnaire et après m'avoir longuement limée...

    ... Elle sort sa bite de mon con, me prend par les cheveux pour me rapprocher de son bas ventre et elle lâche de longs jets sur mon visage et mes lèvres...

    ... M'assurant que je lèche et que j'avale le tout, en la regardant avec les yeux de l'amour...

    Et elle me glisse dans l'oreille..."Rassure toi, je sais par Cathy que tu es une esclave sexuelle, nous nous reverrons rapidement seules..." Je ne peux que lui répondre dans le creux de l'oreille ; "Oooooh, oui avec un plaisir immense..."

    Je réalise brutalement que j'ai un mari... Je regarde vers lui... Il est nu, sa bite pleine de foutre dans une main et son appareil photo dans l'autre main. Il me sourit en me faisant un clin d’œil coquin que je lui rends avec plaisir...

    La transsexuelle dont je ne connais même pas le prénom, se lève, m'embrasse gentiment sur le front, félicite Yves d'avoir une femme comme moi, et le suit dans la salle de bains et vers la sortie...

     

    Chapitre 22 : Existe-t-il une fête sans orgasme ?

     

    Quand il revient, il me dit : "Alors cette surprise ? Qu'en as-tu pensé ?" "Hummmm, si tu savais mon amour, j'aurais pu jouir trois ou quatre fois, mais je me suis retenue pour ne pas passer pour une salope complète et te faire honte..."

    "Autrement dit, tu n'es pas rassasiée ?"

    "Moi rassasiée ?? Tu plaisantes mon amour, heureusement que tu reviens à poil comme ça je ne vais pas perdre de temps..."

    Et, comme les autres fois, je me jette sur lui... lui mange la queue avec tout mon amour et mon vice...

    ... Avant de lui demander de me baiser empalée par devant...

    ... puis par derrière en lui ouvrant largement mon cul...

    ... pour prendre mon pied en hurlant et en tordant mon corps dans tous les sens pendant de très longues secondes, avant de m'écrouler morte de fatigue sur le tapis à côté de lui...

    Après une douche prise en commun lors de laquelle j'ai remercié mon tendre pour cette longue après midi de plaisir...

    ... nous nous sommes écroulés sur le lit et je crois que cinq minutes après nous dormions comme des souches !

    FIN


  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Mars 2016 à 08:53

    سلام

    لطفا برای من فیلم و عکس ارسال کنید

    IRAN

    PERSHIAN

      • Mercredi 30 Mars 2016 à 13:41

        Bonjour, mon traducteur n'a pas pu me donner le contenu de votre message...

        J'étais pourtant très flattée d'en recevoir un du LIBAN...

        Si vous pouvez le renvoyer en Anglais ce serait parfait...

        القبلات التى تريده ان (البرلمان) اذا كنت تحب النساء...

        Loréna

      • Mercredi 30 Mars 2016 à 13:42

        IRAN pardonnez moi !!!!

        Baisers

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :