• L'hôtel bdsm

     

    "L'hôtel bdsm"

    ou

    L'hôtel des rencontres sévères

     

    Une malencontreuse panne de voiture surprend un couple jeune marié sur une départementale.

    Heureusement pour la femme (adepte du bdsm) et malheureusement pour son époux (dit "normal"), le seul logement accessible est un hôtel qui est plus habitué à recevoir des amoureux du sado-maso que des jeunes mariés romantiques.

    La jeune femme, la bouche encore pleine du sperme de son mari, le laisse dormir et s'en va curieuse, visiter cet hôtel.

    Des bruits étranges lui parviennent d'une pièce fermée à clé, mais par le trou de la serrure, la jeunette passe vite de la curiosité au voyeurisme, en constatant qu'une jeune femme prend son pied à être entreprise par des dominos qui ne lui épargnent rien.

    Elle n'en peut plus et se branle sans même se rendre compte que le maître des lieux l'observe, et quand elle est surprise, elle s'enfuit, mais n'arrive pas à rejoindre sa chambre.

    Elle rentre dans une pièce où une soumise est bondée et pénétrée, attendant excitée son futur qu'elle ne domine plus. Notre jeune épousée en profite pour jouer avec cette femme et un énorme plug.

    Elle passe de salle en salle où chaque fois des choses hots la font encore plus mouiller. Elle finit tout de même par arriver dans sa chambre où son mari ne s'est pas réveillé.

    Le lendemain, il va faire réparer la voiture, mais comme, il y a du délai, il décide de retourner à l'hôtel, mais il ne le trouve pas et personne ne peut le renseigner !

    Alors qu'il se demande comment un hôtel peut disparaître en une nuit, sa jeune épouse, bien mise en appétit par sa nuit érotique, constate, avec un grand plaisir, qu'elle est bien séquestrée dans un hôtel bdsm.

    Et elle comprendra et apprendra très vite à une esclave parfaite pour des clients provinciaux très exigeants prêts à se ruiner pour profiter de putes-masos non professionnelles, bien éduquées et avec un maximum de vice et peu de tabous.

    Ne ratez pas la fin originale bien qu'assez logique !

     

    Album original en Français de Claudio Trinca

     

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

    L'Hôtel des rencontres sévères

     FIN


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :